logo

logo

logo

logo

logo

logo

 
 

logo

actualité

C'EST QUI LE PATRON ? le steak haché idéal selon les consommateurs, fabriqué par SICAREV !

photo

Une coopérative de consommateur : "c'est qui le patron" et une coopérative de producteurs "SICAREV" lancent un steak haché race à viande qui assure une rémunération supérieure au producteur

[Florian Chataignier, 22/11/2017]
 lire la suite...
 

actualité

« L'acte socio-culturel de manger de la viande a été au cœur du développement des sociétés humaines et du processus d'hominisation » [Marylène Patou-Mathis, CNRS]

photo

À l'heure où s'exacerbent les vrais et faux débats sur la consommation de viande, la réédition, en version de poche, du livre Mangeurs de viande de la préhistoire à nos jours est bienvenue. Préhistorienne, directrice de recherche au CNRS, Marylène Patou-Mathis appuie ses réflexions anthropologiques sur des découvertes archéologiques, complétées par de nombreuses analyses philosophiques, ethnographiques et sociologiques. Le livre montre comment nos lointains ancêtres se sont mis à consommer de la viande, donc des chairs d'êtres vivants remplies de sang, et les conséquences de ce régime alimentaire sur les techniques de chasse et les rapports aux animaux. Il décrit les transformations de la chasse au fil du temps et les vertus socialisatrices de cette activité collective (partage du gibier, cohésion de groupe, hiérarchie et organisation). Extrêmement diversifiés sont les mythes et rites liés à cette consommation carnée, et beaucoup de ces croyances restent vivaces dans les sociétés « archaïques » ou dans les traditions populaires des pays « développés ». ››› 576 pages, 10 €, aux éditions Perrin...

[20/11/2017]
 

communication

Au pays des viandes racées (1/15) : Marie-Jo, éleveuse de charolaises en Bourgogne, passionnée par son métier, ses vaches, sa région [vidéo, 2’30”]

photo

L’élevage, Marie-Jo est tombée dedans quand elle était petite, au sein de la ferme familiale. Cela fait 27 ans qu’elle travaille avec ses bêtes. Pour elle, comme pour les autres éleveurs, on ne peut faire ce métier que si l’on est passionné : avoir le sens de l’observation, être toujours vigilant pour repérer si un animal a un souci, veiller à leur nourriture, vérifier qu’il prend bien du poids, qu’il n’est pas malade, qu’il est serein... Le film consacré à Marie-Jo est l'un des quinze réalisés par Interbev pour valoriser les “Viandes racées” et les élevages dont elles sont issues. ››› cliquer sur l'image pour lancer la vidéo...

[20/11/2017]  lire la suite...
 conception & réalisation : www.AndréGuilloux.net