logo

logo

logo

logo

logo

logo

 
 

logo

puce

GDS France12 novembre

sanitaire

image Grande douve et paramphistome : la saison hivernale, une période « stratégique » pour la gestion des parasites [rappel] [Dr Boris Boubet et Dr Didier Guérin, GDS Creuse, GDS France, 12 novembre]

La grande douve : son impact économique est réel, le parasite est mal identifié dans certains élevages. Le paramphistome : son effet est « cumulatif » au fil des saisons. La prévention et la lutte contre les deux parasites, expliquent le Dr Boris Boubet et le Dr Didier Guérin, passent par « une gestion agronomique et médicale ». De plus, soulignent les vétérinaires, « un raisonnement précis de votre plan de lutte, appuyé sur des analyses, est à effectuer chaque année à l’entrée de l’hiver. » ››› lire l'article...

puce

FranceAgriMer12 novembre

marchés

image Effondrement de la monnaie turque : « L’impact sur la filière française peut être indirect, si la Pologne perd des parts de marchés en Turquie et se rabat sur des clients historiques de la France » [FranceAgriMer] [FranceAgriMer, 8 novembre]

« Les exportations de bovins vifs français vers la Turquie ne sont plus d’actualité », résume Gaëlle Dupas-Vaisset (Coop de France), et ce, malgré un accord bilatéral signé en novembre 2017 et une forte demande de la filière française. À cela, deux raisons : des contraintes sanitaires très fortes et l'effondrement de la livre turque, qui renchérit d’autant le prix des animaux européens importés. Dans une analyse rendue publique ce vendredi 8 octobre, FranceAgriMer évalue les conséquences de cette dépréciation de la monnaie turque. Parmi ses conclusions « Si la France est touchée par des restrictions d’importation de viande bovine, ce sera principalement de façon indirecte, par report des exportations polonaises de viande fraîche sur des clients historiques de la France (dont l’Allemagne, l’Italie et la Grèce). » ››› télécharger l'analyse...

puce

Les Échos12 novembre

consommation

image Burger King, le numéro 2 du fast-food en France, ouvre « entre 90 et 100 restaurants » chaque année [Jennifer Matas, Les Échos, 7 novembre]

D’ici à la fin de l’année, Burger King devrait ouvrir son 295e restaurant en France et franchir, début 2019, la barre des 300 unités, quatre ans seulement après son grand retour dans l’Hexagone via la master-franchise détenue par le Groupe Bertrand. Objectif : atteindre prochainement les 500 établissements et ainsi conforter sa position de challenger, derrière McDonald's et ses 1 380 restaurants en France. ››› lire l'article...

puce

Les Échos12 novembre

consommation

image Burgers sur mesure : Roomies Burger étoffe son réseau et prépare son ouverture à la franchise [Jennifer Matas, Les Échos, 7 novembre]

L'enseigne, spécialisée dans le burger à composer soi-même, vient d’ouvrir un troisième restaurant à Paris et, dès 2019, ouvrira son concept à la franchise. Le début d’une longue série, espèrent ses fondateurs, qui entendent surfer sur la vague du burger : les Français ont consommé 1,4 milliard de burgers en un an, soit 9 % de plus qu’en 2016. Un sondage Harris Interactive, réalisé en octobre 2017, montre que 58 % des Français mangent un ou plusieurs burgers, au moins une fois par mois, et 20 %, au moins une fois par semaine. La palme revient aux 18-34 ans, dont 80 % en consomment régulièrement. ››› lire l'article...

puce

GDS France12 novembre

sanitaire

image Grande douve et paramphistome : la saison hivernale, une période « stratégique » pour la gestion des parasites [rappel] [Dr Boris Boubet et Dr Didier Guérin, GDS Creuse, GDS France, 7 novembre]

La grande douve : son impact économique est réel, le parasite est mal identifié dans certains élevages. Le paramphistome : son effet est « cumulatif » au fil des saisons. La prévention et la lutte contre les deux parasites, expliquent le Dr Boris Boubet et le Dr Didier Guérin, passent par « une gestion agronomique et médicale ». De plus, soulignent les vétérinaires, « un raisonnement précis de votre plan de lutte, appuyé sur des analyses, est à effectuer chaque année à l’entrée de l’hiver. » ››› lire l'article...

puce

actualité

image -23 % : la pousse de l’herbe « largement déficitaire » en 2018, par rapport à la période de référence (1982-2009) [Agreste conjoncture, Ministère de l'Agriculture, 31 octobre]

Dans une note de conjoncture rendue publique mardi dernier, 30 octobre, le ministère de l'agriculture souligne que ce déficit concerne toutes les régions, sauf la région Paca, l'Occitanie et les Pays de la Loire, qui ont connu une situation « normale ou proche de la normale ». En revanche, le déficit est « particulièrement important » dans les régions Grand- Est (près de 40 %), Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes et Hauts-de-France. En cause : les records de température (les dix premiers mois de l’année ont été parmi les plus chauds depuis 1900). ››› télécharger la note de conjoncture...

puce

Le Point2 novembre

arguments

image « Soyez écolo, mangez de la viande ! » : le tout-végétal serait « catastrophique », selon le scientifique Keir Watson [Keir Watson, Saint-Philip Howard Catholic High School, Angleterre, Le Point, 31 octobre]

« On nous incite souvent à réduire notre consommation de viande pour réduire notre empreinte carbone. Mais passer au tout-végétal serait en fait catastrophique. » Dans une tribune publiée le 28 octobre, dans Le Point, le physicien anglais Keir Watson décrypte au scalpel « l'idéologie sous-jacente » de ceux qu'il nomme les « AVPE, anti-viande prétendument écolos ». En scientifique, il démasque leurs impostures, leur inconséquence et les « mensonges » des statistiques les plus communément admises. Surtout, il porte un regard original, voire inédit, exemples à l'appui, sur les nombreux bienfaits de l'élevage (la qualité alimentaire, les paysages, la biodiversité, le stockage de carbone, etc.) Et de conclure : « L'idée que l'élevage fasse davantage partie de la solution, plutôt que du problème, est de plus en plus probable, logique et enthousiasmante. » ››› lire la tribune...

puce

AgriNews29 octobre

actualité

image Loi “agriculture et alimentation” : le Conseil constitutionnel valide « toutes les dispositions-clefs » de la loi issue des états généraux de l’alimentation [AgriNews, 26 octobre]

Le Conseil constitutionnel a, certes, censuré tous les « cavaliers législatifs », c’est-à-dire les articles (23 sur 98) qu’il considérait ne pas répondre à l’intitulé du projet de loi initial. Aucun article majeur de la loi n’est concerné par la censure. La loi va donc être promulguée « rapidement », note le ministère dans un communiqué, daté de ce vendredi, 26 octobre. « Elle sera suivie par la publication, dans les prochaines semaines, des premières ordonnances complétant le cadre des relations commerciales, après avis de l’Autorité de la Concurrence et du Conseil d’État. » Commentaire de Didier Guillaume, le nouveau ministre de l'agriculture : « L’État est au rendez-vous pour que les négociations commerciales qui vont s’ouvrir puissent se dérouler dans un nouvel esprit. J’invite tous les acteurs à s’approprier le nouveau cadre juridique pour en tirer le meilleur, c’est-à-dire une juste répartition de la valeur et une alimentation répondant aux attentes de nos concitoyens. » ››› lire le communiqué du ministère...

puce

actualité

Sécheresse : les mesures d'aide en faveur des agriculteurs [communiqué, Ministère de l'Agriculture, 26 octobre]

Dans une note de synthèse rendue publique jeudi dernier, 25 octobre, le ministère de l'agriculture récapitule les mesures prises, depuis l'été, au niveau national et au niveau européen, en attendant la réunion du comité national des calamités dont le ministre a annoncé la tenue fin novembre ou début décembre (lire par ailleurs). ››› lire la note...

puce

Institut de l'élevage29 octobre

actualité

image Élevage bovin et environnement : les chiffres-clés de l'Institut de l'élevage, pour « objectiver le débat et préciser le lien entre élevage bovin et environnement » [Armelle Gac et Sylvain Foray, Institut de l'élevage, 25 octobre]

Qualité et consommations d'eau, changement climatique, qualité de l'air, contribution à la biodiversité, consommations d'énergie, utilisation des produits phytosanitaires, etc. Les chiffres publiés par l'Institut de l'élevage illustrent aussi les investigations conduites par les filières d'élevage en faveur de l'environnement lors des vingt dernières années et les initiatives mises en place pour l'élevage de demain. ››› télécharger le document...

‹‹‹ 1 2 3113 114 115 ›››

 conception & réalisation : www.AndréGuilloux.net