logo

logo

logo

logo

logo

logo

 
 

logo
 

actualité

UE-Mercosur : « Une grossière erreur de calcul économique qui va détruire de la valeur en Europe » [Coop de France]

[photo Abiec]
« La Commission utilise abusivement l'effet de dilution en rapportant les quotas accordés aux pays sud-américains aux volumes totaux produits en Europe», décrypte Coop de France, dans un communiqué rendu public le 5 février. Exemple : les exportations brésiliennes de viande bovine sont principalement composées de morceaux de qualité, tel que l’aloyau, explique l'organisation coopérative, qui précise : « Un quota de 99 000 tonnes, tel qu’il est annoncé dans l’accord, représente environ un quart de la production européenne d’aloyau. Il est donc intellectuellement malhonnête de rapporter ce chiffre aux 7,2 Mt de viande bovine produites en Europe. L’impact négatif sur les morceaux à plus haute valeur ajoutée, et donc sur l’équilibre économique de la filière, sera immédiat. » ››› télécharger le communiqué... 

communiqué

Coop de France, 9 février 2018



 conception & réalisation : www.AndréGuilloux.net