logo

logo

logo

logo

logo

logo

 

puce

imagetechnique. Maïs : bien préparer le sol favorise une levée rapide et homogène [14/4/14]

puce

imagetechnique. Gestion de la reproduction : analyser les résultats pour situer son cheptel et déterminer les marges de progression [14/4/14]

puce

imagetechnique. Complémentation à l'herbe : un concentré du commerce à 11-12 % de cellulose ou des céréales associées à des compléments riches en fibres [4/4/14]

puce

imagetechnique. Trésorerie fourragère : les chambres d’agriculture des Pays de la Loire ont développé un outil informatique qui permet de connaître, en temps réel, la cohérence entre les stocks fourragers et les besoins du troupeau [4/4/14]

puce

imagetechnique. Engraissement de JB : de bons résultats avec de l’enrubannage d’herbe précoce, à la ferme expérimentale des Bordes (Indre) [4/4/14]

puce

imagetechnique. Désherbage des céréales : le mode d'action du produit dicte les conditions d'application [31/3/14]

puce

imagetechnique. Iboval : première publication d'index de morphologie post-sevrage en ferme, en races charolaise, limousine et rouge des prés [24/3/14]

puce

imagetechnique. Taux de gestation supérieur à 92 %, intervalle vêlage-vêlage inférieur à 370 jours, mortalité inférieure à 5 % : le bilan de reproduction, « un acte de gestion incontournable » [22/3/14]

puce

imagetechnique. Automate de pesée : « Quand le bétail se pèse seul ! », grâce à l'identification électronique [21/3/14]

puce

imagetechnique. Azote : surveiller la reprise de végétation pour l'apport au stade “épi 1 cm” [11/3/14]

››› dossiers, suite...

 
 

logo

 

jeunes bovins 12-24 mois R+ [moyenne nationale]

››› toutes les cotations...

filière

Sicarev : 8 millions d'euros d'investissements pour l'abattoir de Roanne, dans la Loire

photo
Après les 20 millions d'euros investis dans la rénovation totale de l'abattoir de Saint-Étienne (Loire), c'est au tour de l'outil roannais de subir une cure de modernisation. Sa capacité passera de 26 000 à 30 000 tonnes de bovins traités chaque année, qui s'ajoutent aux 40 000 tonnes traitées à Saint-Étienne. Au total, avec les abattoirs de porcs de Lapalisse (Allier) et d'Orléans, le groupe traite quelque 160 000 tonnes de viande. « Cette organisation s'inscrit dans une logique d'évolution de la chaîne d'abattage, pour poursuivre la spécialisation des outils que nous avons engagée il y a quelques années » explique Philippe Dumas, le président du groupe, dans une interview à Agra Alimentation. [Stéphanie Polette, 5/4/2014]
 

actualité

Nouveau : statistiques d'abattage Normabev par région (réservé aux adhérents)

photo
En plus des statitstiques hebdomadaires nationales, nous mettons en ligne les statistiques mensuelles par région (réservé aux adhérents). [18/4/2014]  lire la suite...
 conception & réalisation : www.AndréGuilloux.net