logo

logo

logo

logo

logo

logo

 
 

logo
site en cours de mise à jour...

actualité

Jacques Mézard, sénateur du Cantal (PRG), nouveau ministre de l'Agriculture [vidéo, 11’]

photo

Soutien de la première heure d'Emmanuel Macron, à 69 ans, le sénateur Jacques Mézard entame une carrière ministérielle en devenant le ministre de l'Agriculture du gouvernement d'Édouard Philippe. Personnage discret, il est à l'origine du programme agriculture et alimentation du candidat Macron. Celui-ci propose dès cet été la tenue d'états généraux de l'alimentation pour répondre à la crise agricole et aux faillites d'agriculteurs. ››› lire l'article...

[Geoffroy Clavel, 18/5/2017]
 

vie interne

Web : la coopérative Cialyn (Migennes, Yonne) rejoint les cinq groupements “historiques” de la filière Sicarev sur le portail Alliances.coop

photo

Pas un, pas deux, pas trois... mais sept sites web sont désormais réunis sur un même portail. En janvier dernier, Cialyn a rejoint Sicarev Élevage (ex-Alliances Coopératives), qui regroupe les six OP de la filière roannaise. « Depuis sa création, explique Audrey Poureau, dans un article de présentation, le site internet Alliances.coop a toujours voulu, à la demande des dirigeants de nos coopératives, être un outil de travail au service des adhérents, plutôt qu'une simple vitrine. » Par-delà la présentation des coopératives, en effet, le site donne accès à un portail dédié aux adhérents – “le + adhérent” – où ceux-ci peuvent accéder à des documents d'élevage spécifiques, mais aussi à leurs données personnelles, à la mise en contrat de leurs animaux, aux grilles d'achat en ferme, etc. ››› vers le site de Cialyn... ››› vers l'article d'Audrey Poureau...

[28/4/2017]
 

actualité

Régulation des marchés en Europe, construction du prix dans la filière alimentaire française : Emmanuel Macron projette d'organiser des « états généraux de l'alimentation » avant l'été

photo

Quel que soit le nom annoncé la semaine prochaine, pour succéder à Stéphane Le Foll, Emmanuel Macron a déjà fait savoir que ses premiers chantiers agricoles porteront sur la régulation des marchés en Europe et sur la construction du prix dans la filière alimentaire française. Des « états généraux de l’alimentation » devraient ainsi s’ouvrir « dès les cent premiers jours de son quinquennat », assure l’un de ses cadres. « Tous les leviers législatifs seront ouverts, poursuit-il : LME (loi de modernisation de l'économie), droit de la concurrence, loi Sapin 2… Emmanuel Macron ne veut rien s’interdire ! » Objectif annoncé : trouver le moyen d’assurer aux agriculteurs un prix payé supérieur aux coûts de production. ››› lire l'article...

[10/5/2017]
 conception & réalisation : www.AndréGuilloux.net